Claude Monet, Le Palais Ducal, image ©Sotheby's Claude Monet, Le Palais Ducal, 1908, image ©Sotheby's

Lorsque Claude Monet met les pieds à Venise le 1er octobre 1908, il est frappé par sa splendeur. Il décrit la Cité des Eaux comme une ville « trop belle pour être peinte », mais produira plus de 40 toiles en l’espace de seulement trois mois, qui se trouvent aujourd’hui (pour la plupart) dans les plus grands musées.

Le tableau, annoncé comme l’un des lots phares de la vente du soir d’Art Impressionniste et Moderne du 26 février à Londres, fait partie d’une série de trois œuvres réalisées sur un bateau amarré le long du canal, offrant une vue splendide sur la façade gothique du Palais des Doges. L’une de ces toiles est actuellement conservée au Brooklyn Museum à New-York.

Intitulée Le Palais Ducal, le paysage vénitien est resté en possession de la même famille depuis 1925. Il avait été acquis par Erich Goeritz, un fabriquant de textile basé à Berlin et un éminent collectionneur d’art impressionniste et moderne. L’homme d’affaires aux goûts avant-gardistes avait bâti une collection des plus éclectiques (comprenant notamment Un bar aux Folies-Bergères d’Édouard Manet) dont il avait cédé une partie au nouveau musée de Tel-Aviv en 1933, mais aussi au British Museum et au Tate.

Monet et sa femme Alice à Venise, image via SomethingforYou Monet et sa femme Alice à Venise, image via SomethingforYou

La composition du tableau est harmonieusement divisée entre la façade du palais et son reflet dans l’eau du canal. La lumière est subtilement diffusée, comme souvent chez Monet, tandis que les coups de pinceau appliqués en petites tàches animent le lagon et donnent vie à la façade de briques. L’architecture particulière et l’allure de la Cité flottante ont permis à Monet d'examiner d’avantage la composition abstraite, et d’explorer le rythme créé par la rencontre de l’architecture et du courant.

Près d’un siècle après son acquisition par Goeritz, Le Palais Ducal sera offert aux enchères pour la toute première fois, avec une estimation fixée entre 20 et 30 millions de livres sterling. L’œuvre était exposée à la National Gallery de Londres en 2018 (sa première apparition publique depuis 40 ans), aux côtés de sa jumelle de Brooklyn dans un show dédié aux séries de Venise intitulé « Monet and the Architecture Show ».

Toile exposée à Brooklyn Mew-York, Claude Monet, Le Palais Ducal, 1908, image ©Brooklyn Museum Toile exposée à Brooklyn Mew-York, Claude Monet, Le Palais Ducal, 1908, image ©Brooklyn Museum

Comme pour Turner ou James Abbott McNeill Whislter, la ville de Venise a tenu une place toute particulière dans le cœur et la carrière de Monet. Helena Newman, à la tête du département de l’Art Impressionniste et Moderne chez Sotheby’s, a déclaré : « Ce tableau envoûtant est un véritable chef-d’œuvre et l’une des plus belles œuvres réalisées par Monet lors de sa première et unique rencontre avec Venise. Restée dans la même collection privée depuis 1925, l'œuvre représente une occasion rare pour les collectionneurs du monde entier de se procurer un tableau de cette qualité qui est complètement nouveau sur le marché. »

Retrouvez toutes les œuvres d'art aux enchères sur Barnebys !

Commentaires