Sur deux semaines, les ventes de Christie's se sont élevées à 341,6 millions de livres sterling (474,5 millions de dollars), un total qui combine le résultat des ventes d’Art Impressionniste et Moderne, Surréaliste, d’Après-Guerre et Contemporain. Ces résultats confirment la première position de Christie’s sur le marché de l'art du XXe siècle et ont augmenté de 24% par rapport à l'année dernière.

Le 6 mars, Christie’s totalisait le montant le plus élevé jamais enregistré pour une vente aux enchères contemporain en Europe : 137,5 millions de livres sterling avec quatre lots dépassant les 10 millions, dont une série de six portraits souvenirs d’Andy Warhol créés peu avant la mort de l’artiste en 1987 et qui a atteint 22,6 millions de livres sterling.

Andy Warhol (1928-1987) Six Self Portraits Executed in 1986 © Christie's Andy Warhol, Six Self Portraits, 1986
Courtesy of Christie's

Chez Sotheby's, un taux de vente moyen de 80% sur une quinzaine de jours ont révélé des prix élevés sur tous les niveaux du marché. La vente du 7 mars a obtenu un solide total de 109,3 millions de livres sterling, avec l'œuvre de Peter Doig The Architect's Home in the Ravine (1991) enregistrant un résultat de 14,4 millions de livres sterling.

Peter Doig, The Architects Home In The Ravine, 1991 Peter Doig, The Architects Home In The Ravine, 1991

Phillips quant à elle marque un nouveau tournant avec un résultat exceptionnel pour le portrait de La Dormeuse de Picasso de 1932 (mi-dessiné, mi-peint) atteignant 41,8 millions de livres sterling (57,8 millions de dollars).

Pablo Picasso, La Dormeuse, 1932 Courtesy of Phillips Pablo Picasso, La Dormeuse, 1932
Courtesy of Phillips

La Dormeuse avait été vendue par la Pace-Wildenstein Gallery à New York en 1995 à la famille du propriétaire européen actuel et avait été exposée à la Tate Modern dans le cadre de son exposition « Picasso 1932 – Amour, Gloire et Tragédie » en 2003. Phillips totalise ainsi 97,8 millions de livres sterling, soit sept fois de plus que le total du printemps dernier.

« Les résultats obtenus par les maisons de ventes cette semaine indiquent que le marché est en pleine reprise après avoir chuté entre 2014 et 2016. Il est en train de se consolider plutôt que d'évoluer, » a déclaré au journal The Art Newspapers Nazy Vessegh, conseiller d'art à Londres.

Commentaires