Le Voeu de Louis XIII, attribué à Jean-Dominique-Auguste Ingres Le Voeu de Louis XIII, attribué à Jean-Dominique-Auguste Ingres

La découverte de ce tableau attribué à Ingres s'est faite complètement par hasard. A l'automne dernier, Emmanuel Buselin, conservateur des monuments historiques et conseiller à la valorisation du patrimoine à la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) de Franche-Comté, réalise un inventaire de la chapelle de l'Hôtel-Dieu de Lons-le-Saunier, dans le Jura. Intrigué par un rouleau de 4,30 mètres de large par 3,40 mètres de haut entièrement recouvert de poussière, il s'emploie à le déplier. Quelle ne sera pas sa surprise quand sous ses yeux d'expert est apparue une Vierge à l'Enfant, avec à ses pieds le roi Louis XIII brandissant sa couronne et son sceptre!

On sait grâce à des documents historiques que ce tableau était une commande opérée par le roi Charles X en 1820. Il existe deux versions de ce tableau: la première est actuellement exposée dans la cathédrale de Montauban, la deuxième restait jusqu'à ce jour introuvable. Pourquoi, pendant toutes ces années, la toile est-elle restée aux oubliettes? Selon la presse régionale, des travaux ont eu lieu en 1936, et les oeuvres d'art entreposées en attendant la restauration. Sans doute l'oeuvre d'Ingres, ainsi que son chassis ont-ils été tout simplement oubliés dans la Chapelle de l'Hôtel-Dieu.

Le Voeu de Louis XIII, Lons-le- Le Voeu de Louis XIII, Lons-le-Saunier

La révélation a été gardée secrète jusqu'alors, pour protéger l'oeuvre, qui n'a pas pu être acheminée tout de suite vers la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles). La toile va être analysée, restaurée et probablement restituée à Lons-le-Saunier, qui espère en faire la pièce maîtresse de son musée. Une bonne raison pour nous, amateurs d'art, d'aller visiter la Franche-Comté!

Commentaires