Célèbre pour ses biographies de Steve Jobs et d’Albert Einstein (toutes deux également suivies d’un film), l’excellent biographe Walter Isaacson s’est penché sur les notes personnelles de Léonard de Vinci pour écrire sa biographie. Le livre n’est pas encore sorti, il paraîtra en librairie le 17 octobre prochain, mais une adaptation cinématographique est déjà prévue.

En effet, après une  longue bataille de surenchères contre sa rivale Universal, la société de production Paramount a finalement décroché le projet de biopic, selon Deadline. La date du film reste encore inconnue, même celle du tournage n’a pas encore été arrêtée. Seule certitude pour le moment : le rôle de Léonard de Vinci est pour Léonardo DiCaprio, puisque c’est l’acteur lui-même qui avait émis le souhait d’adapter le livre à l’écran. La société de production fondée et dirigée par DiCaprio, Appian Way, s’est d’ailleurs associée à la Paramount pour le projet.

via Goatfilmpodcast via Goatfilmpodcast

DiCaprio n’en est pas à son premier biopic : ll a notamment joué les rôles de Rimbaud dans Rimbaud Verlaine, de Frank Abagnale dans Arrête-moi si tu peux, de John Edgar Hoover dans J. Edgar, etc. Cette fois, il se muera donc le temps d’un film en l’un des plus grands génies universels de l’Histoire. L’acteur est aussi un fervent collectionneur : d’abord amateur de Jean-Michel Basquiat, il a ensuite acquis des œuvres de Franck Stella, de Takashi Murakami, de Robert Williams ou encore de Robert Crumb. Plus récemment, en janvier 2017, il a enrichi sa collection d’une peinture de Ed Ruscha, acquise pour 125 000 dollars.

Habitué des biopics et passionné d’histoire de l’art, DiCaprio semble donc réunir tous les ingrédients pour relever ce nouveau défi. Même le destin s’en mêle puisque le prénom de l’acteur a, selon ses propres dires, été choisi par ses parents en hommage au peintre florentin : en 1974, la future star mondiale du cinéma aurait donné des coups de pieds dans le ventre de sa mère alors que celle-ci contemplait une œuvre du maître dans une galerie de Florence. Les parents interprétant le geste comme un signe ont alors choisi le prénom de Léonardo.

Puisque c’était écrit, le film ne peut qu’être un chef d’œuvre! Réponse dans quelques mois. Patience cependant, l’acteur a d’abord quelques autres projets plus immédiats, notamment une nouvelle collaboration avec Martin Scorsese dans The Devil in the White City.

Commentaires