couv

La collection von Siegrothska se compose d'un certain nombre d'instruments scientifiques des années 1600, qui ont été utilisés dans l'enseignement à l'Ecole Militaire. Le Major et Lieutenant Gustaf Adolf von Siegroth aurait éventuellement acquis certains des instruments, y compris le théodolite, quand son régiment était en garnison dans la ville de Landau. En 1778, Von Siegroth met en place une académie militaire en Suède à laquelle il fait don de sa collection afin qu'elle puisse être utilisé à la formation militaire du régiment. La donation de 1778 comprend des instruments, des livres, des dessins et des plans.

La collection a ensuite été incluse dans le fameux régiment Södermanland. Malgré la vente de quelques pièces, y compris les médailles, les instruments ont été conservés dans leur état originel. Le régiment a été démantelé en 2005 et la collection a été reprise par les officiers régimentaires, qui mettent aujourd'hui la collection en vente aux enchères.

Théodolite (Instrument portatif d'astronomie et de topographie) Estimation basse: 322 000 € Théodolite (Instrument portatif d'astronomie et de topographie)
Années 1600
Estimation basse: 322 000 €

Dans la collection, le lot qui se démarque parmi les autres est un théodolite datant de 1566. Un théodolite est un instrument utilisé pour mesurer les angles horizontaux et verticaux. Il a une base circulaire avec un compas et un rapporteur pliable avec alidade (règle qui détermine la position d'un objet par rapport à l'observateur), et est gravé avec des échelons, des noms de villes et des caractères astronomiques. Cette oeuvre a été réalisée à Munich par Ulrich Schniep, de l'or et du laiton argenté ont été utilisés. Le théodolite est un instrument principalement utilisé en astronomie, un sujet qui fascine à l'époque de sa fabrication.

Des objets tels que celui-ci atteignent rarement le marché des enchères, en ce sens la collection von Siegrothska est très inhabituelle. Ledit théodolite est l'un des premiers exemplaires connus et une pièce d'exception par Ulrich Schniep. La collection est exceptionnelle dans son genre et montre quels étaient la technologie et les instruments les plus modernes des années 1600.

Globes terrestres par Johann Gabriel Doppelmayr, Allemagne, 1671‑1750.  Daté de 1736, Nürnberg Estimation basse: 42 900 € Globes terrestres par Johann Gabriel Doppelmayr, Allemagne, 1671‑1750.
Daté de 1736, Nürnberg
Estimation basse: 42 900 €

Retrouvez ici tous les lots de la collection von Siegrothska par Uppsala Auktionskammare. 

Commentaires