Le Voyage à Nantes a entamé le 3 juillet dernier sa 4e édition. Le concept est innovant: la ville de Nantes a mis en place un parcours, une manière de jouer et de mettre en scène la ville en multipliant les rendez-vous et les étapes.

Pour relier expositions, installations, galeries, une ligne verte peinte à même le sol guide le promeneur sur 12 km. Au fil du voyage urbain, une quarantaine de stations artistiques ou ludiques se dévoilent, pour beaucoup gratuites.

Parmi les artistes présentés, le français Baptiste Debombourg est de la partie. Cet artiste part du réel, de la matière pure pour la métamorphoser et lui donner un autre usage que celui qu'on lui connaît habituellement. Ici, il a recyclé des chaises de cafés pour en faire un grand huit coloré!

C'est de l'observation de la place et à partir de l'importante présence de terrasses de cafés et de restaurants que Baptiste Debombourg a construit son projet. La terrasse est synonyme de sociabilité et l'élément "chaise" qui la compose est une forme de représentation de la personne.

L'artiste a décidé de jouer de cette présence en créant une ample sculpture aérienne, s'opposant à leur ancrage habituel au sol. Dans un dialogue avec le volume de la place et la hauteur des bâtiments, deux ellipses de chaises s'élèvent dans les airs, se rencontrent et se séparent.

La forme s'inspire également d'une œuvre de Robert Delaunay réalisée pour le Palais de l'Air lors de l'Exposition universelle de Paris en 1937: l'artiste y remet l'homme à sa place, comme partie intégrante de son environnement et soumis à ses lois.

Et pour tout savoir sur Le Voyage à Nantes 2015 et sa ligne verte, regardez cette vidéo de Télénantes.

[youtube id="ihxmEe56Ua0"]