Marc Chagall est une figure importante de l’art du XXe siècle, principalement connu et apprécié pour ses peintures aux allures de contes de fées empreintes d’une atmosphère romantique et surréaliste.

L'imagerie de Chagall est née en Biélorussie, son pays d'origine. Proche du primitivisme et étroitement lié aux contes de fées russes, son style est rapidement influencé par la scène artistique parisienne, le fauvisme, ainsi que les recherches sur les couleurs menées par Delaunay. Les couleurs expressionnistes et les thèmes associés au surréalisme, tels que les rêves, l’imagination et le retour au passé, ont scellé son langage plastique, que l’on pourrait qualifier de « fauvisme onirique ».

1. Marc Chagall est né Moishe Segal dans une famille de juifs lituaniens à Liozna, près de la ville de Vitebsk (en Biélorussie, faisant alors partie de l'empire russe).

2. Chagall a souvent déclaré être « un mort-né ». Le 7 juillet 1887, jour de sa naissance, le village où vivait sa famille est attaqué par les Cosaques, et la synagogue incendiée. Le thème de l’enfance revient souvent dans ses œuvres, et malgré la pauvreté des familles juives russes à l'époque des tsars, l'artiste dépeint ses jeunes année comme une période heureuse.

3. Il découvre l'art par hasard : à l’époque, la tradition juive interdisait la reproduction d'images, et notamment de visuels à thèmes religieux. Chagall ne possédait que des photos de famille, et c’est grâce à l’un de ses amis qu’il découvre le dessin. Son attirance irrémédiable et immédiate pour le médium l’a poussé à poursuivre une carrière d'artiste. 

4. Alors qu’il étudiait l'art en Russie, Chagall a été arrêté : afin de séjourner dans la ville de Saint-Pétersbourg, les Juifs devaient être en possession de permis spéciaux, ce qui n’était pas le cas de Chagall, qui a été emprisonné pendant une semaine suite à un contrôle. 

Marc Chagall en train de peindre Bella Rosenfeld, image via Effettoarte
Marc Chagall en train de peindre Bella Rosenfeld, image via Effettoarte

5. Le grand amour de Chagall, Bella Rosenfeld, était une jeune fille issue d’une famille d’orfèvres juifs fortunés. Le couple se marie en 1915, et leur fille Ida naît l’année suivante. Bella, que Chagall considérait comme son âme-sœur, apparaît dans plusieurs des ses œuvres. Lorsqu’elle décède en 1944, l’artiste entre dans une profonde dépression et cesse de peindre pendant neuf mois, avant de retrouver goût à la vie grâce à sa fille. 

6. Après la disparition de Bella, Chagall a eu deux relations sérieuses. La première avec Virginia Haggard McNeil, de 28 ans sa cadette, qui lui donne un fils illégitime, David. Virginia met fin à la relation en 1951, après sa rencontre avec un photographe new-yorkais. En 1952, Chagall épouse Valentina Brodsky, qui a alors 18 ans de moins que lui. Le couple est resté marié jusqu’à la mort de Chagall en 1985.

Pablo Picasso et Marc Chagall 
Pablo Picasso et Marc Chagall

7. Chagall entretenait une relation de respect et d’estime mutuelle avec Picasso, bien qu’elle ait été ponctuée de hauts et de bas. Picasso a un jour déclaré à propos de Marc Chagall : « Je ne sais pas d’où il sort ces images ; il doit avoir un ange dans la tête ».

8. Chagall était fasciné par la Bible. À la fin des années 50, il travaille sur un corpus de 17 œuvres d'art illustrant le message Biblique, qui constitue aujourd’hui la première partie de la collection du musée national Marc Chagall à Nice. Il crée également des fenêtres et une mosaïque extérieure pour le bâtiment, inauguré en 1973.

9. L’artiste, naturalisé français en 1937, décède à Saint-Paul-de-Vence en 1985, où il avait déménagé en 1966. Pendant près de vingt ans, il a peint d'innombrables paysages de Saint-Paul dans son atelier.

Tous les lots illustrant ces articles sont actuellement mis aux enchères chez Catawiki. Découvrez la procédure à suivre pour enchérir en cliquant ici.

Découvrez tous les lots de Catawiki directement sur Barnebys !

Photo d’en-tête : Marc Chagall, © Archives Marc et Ida Chagall, Paris