Cherchez parmi plus de 100 millions d'objets dans notre base de données de prix réalisés

Vierge a l'Enfant en ivoire
Vendu

À propos de l'objet

France, Paris, vers 1250, Vierge a l'Enfant en ivoire\nétiquette 132\nHaut. 30,5 cm, larg. 9 cm, prof. 7 cm\nHeight 12in, width 3 9/16 in, depth 2¾in
FR
FR
FR

notes

La Vierge debout, porte tendrement l'enfant dans ses bras. Un long manteau recouvrant sa robe forme des plis profonds retombant en cascades jusqu'aux pieds et soulignant l'élégante courbe de la défense en ivoire. L' Enfant tient une pomme dans sa main et tire de l'autre le voile recouvrant la tête de sa mère, comme on peut l'observer sur la Vierge de la Sainte Chapelle au Louvre (inv. no. A57; Gaborit-Chopin, no. 100), mentionnée dans l'inventaire du trésor entre 1268-1285.

Elle fait partie d'un groupe d'ivoires du milieu du XIIIème siècle s'inspirant de la sculpture monumentale en pierre. Elle peut être mise en relation avec la Sainte Femme du portail occidental gauche de la cathédrale de Reims, datant de la même époque. On remarque notamment les mêmes yeux fins en amande, un menton prononcé, et la chevelure ondulée qui ressort sous le voile.

La Vierge de la collection Dormeuil est illustrée par Gaborit-Chopin dans son catalogue par comparaison avec une Vierge de l'Annonciation en ivoire du Louvre (inv. no. OA7007). Gaborit-Chopin compare ainsi le style des plis et du drapé avec celui de la sculpture amiénoise. La ressemblance avec la Vierge à l'Enfant en ivoire de l'abbatiale de Saint Denis (haut. 34,8 cm) est particulièrement frappante (aujourd'hui au Taft museum à Cincinnati, inv. no.1931.319). Une caractéristique particulière est l'encolure de sa robe avec une double bordure comme celle de la Vierge de Saint Denis (Barnet,  Detroit, 1997, p. 124,  no. 5-6). De plus, les plis de la robe et la position de l'enfant sur ses hanches semblent rappeler ceux de la Vierge du portail nord de Notre Dame à Paris, datée vers 1250 (Barnet, fig. 1-5).

La Vierge de la collection Dormeuil, pièce extrêment rare, a appartenu à la collection d'Emile Molinier (1857-1906). Pendant son illustre carrière d'historien il fut conservateur au musée du Louvre, où il se consacra à l'art du Moyen Age et de la Renaissance. Il fut l'auteur de nombreux catalogues: ceux du Louvre, de la Wallace Collection, et du Trésor de Saint Marc ainsi que d'ouvrages de référence sur les Arts décoratifs. En 1900, il organisa l'Exposition Universelle à Paris, et après avoir quitté le Louvre, il devint antiquaire. La Vierge a appartenu ensuite vers 1904-1905 aux antiquaires Durlacher, Whittingham et Joubert qui en possédaient chacun un tiers avant d'être acquise par Georges Dormeuil en mai 1906 auprès des frères Duveen à Londres.

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

P. Barnet, Images in Ivory, Precious Objects of the Gothic Age, cat. exp. Detroit Institute of Arts, 1997, fig.1-5, no. 4, 5  et 7.

FRENCH, PARIS, CIRCA 1250

AN IVORY GROUP OF THE VIRGIN AND CHILD

The standing Virgin holds the Christ Child tenderly in her arms. The deeply carved folds of drapery follow the line of the tusk accentuating her graceful elegance. The Virgin wears a short veil which the Christ Child clutches with His right hand, in His left he holds an apple. The tender relationship between the figures is echoed in the ivory figure of the Virgin and Child from the Sainte Chapelle, now in the Louvre (inv. no. A57) and recorded in the documented inventory of the Treasury carried out between 1268 and 1285.

The Dormeuil Virgin is one of a group of ivories which closely follows French monumental sculpture of the mid 13th century. The group echoes the form of the stone figure of a Holy Woman on the West Façade of Reims Cathedral, dating to the mid 13th century. The almond-shaped eyes, the pointed chin and the slightly exposed hair line evident beneath her veil are all comparable.

The Dormeuil Virgin has been cited and illustrated by Gaborit-Chopin in the recent Louvre catalogue as stylistically similar to the ivory figure of the Virgin of the Annunciation in the Louvre (inv. no OA7007). Gaborit-Chopin relates the treatment to the drapery with that of the Amiens school. In addition, close comparison can be made with the ivory Virgin and Child in the Taft Museum, Cincinnati (inv. no. 1931.1939) and formerly in the Abbey Church of Saint Denis, illustrated in the Detroit exhibition catalogue. Compare also the robes and scooped neckline of the dress. The treatment to the drapery and the placement of the Child also echoe the form of the Virgin on the North Porch of the cathedral of Notre Dame de Paris dating to circa 1250.

The earliest recorded provenance for this rare figure is in the collection of the Art Historian Emile Molinier (1857-1906) who  was curator at the Louvre in the Département des Objets d'Art. During his illustrious career he maintained an interest in Medieval and Renaissance art and went on to publish catalogues on a number of museum collections including the Louvre, the Wallace Collection and the Treasury of San Marco in Venice. In 1900 he  was responsible for organizing the retrospective exhibition of French art at the Exposition Universelle in Paris.  Following his retirement from the Louvre he became an art dealer. Georges Dormeuil purchased this ivory Virgin from the Duveen brothers in May 1906 who in turn had purchased it from the dealers Durlacher, Whittingham, and Joubert (who each had a share) between 1904 and 1905.

medium

étiquette 132

exhibited

Exposition d'objets d'art du Moyen Age et de la Renaissance, Hôtel de Sagan, Paris, 1913.

dimensions

Haut. 30,5 cm, larg. 9 cm, prof. 7 cm Height 12in, width 3 9/16 in, depth 2¾in

literature

R. Koechlin, Les ivoires gothiques français, Paris, 1924, tome. II, no. 69.

Album Seymour de Ricci, 1913, reproduit pl. 41.

D. Gaborit-Chopin, Ivoires Médiévaux Ve-XVe siècle, Catalogue du musée du Louvre, Paris 2003, reproduit fig.97b.

Archives Duveen Brothers, Getty Research Institute, Los Angeles, Box 44, reel 17.

Exposition d'objets d'art du Moyen Age et de la Renaissance organisée par la marquise de Ganay chez Jacques Seligman, Hôtel de Sagan, cat. exp., Paris, 1913, no.111.

provenance

Collection Emile Molinier, Paris

Duveen Brothers, Londres, no. 29,391 et vendu le 5 mai 1906 pour £1600 à Georges Dormeuil qui à cette époque vivait au 11 New Burlington Street et paya le 11 juin par chèque


  • Voir tous les objets dans la catégorie Autres
  • Voir tous les objets dans la catégorie Autres
*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.

  • Voir tous les objets dans la catégorie Autres
  • Voir tous les objets dans la catégorie Autres
*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.


Publicité
Publicité