Cherchez parmi plus de 100 millions d'objets dans notre base de données de prix réalisés

[MANUSCRIT ENLUMINÉ DU XIVe SIECLE] Antiphonaire
Vendu

À propos de l'objet

[MANUSCRIT ENLUMINÉ DU XIVe SIECLE]\nAntiphonaire\nNord de la France, XIVe siècle. Grand in-folio (475 x 335 x 105 mm) de 381 ff. ; maroquin brun sur ais de bois, filets à froid, cabochons de cuivre sur les plats, fermoirs (1 sur 2) (reliure du XIXe siècle à l'imitation de l'époque).\n\nCollation : 381 ff.n.ch. (sur 388 ?), soit : 38 cahiers de 10 ff. (presque tous avec réclames au verso du dixième feuillet) et un dernier cahier de 8 ff. 7 feuillets manquent, aux cahiers suivants : 1 (avant le f. 2), 15 (avant le f. 146), 26 (avant le f. 253), 28 (avant le f. 269), 30 (avant le f. 296), 34 (avant le f. 330) et 35 (avant le f. 339).\n\nPrécieux manuscrit sur vélin, du XIVe siècle, avec musique notée, exécuté sans doute en Allemagne.\n\nIl est orné de 9 grandes lettres miniaturées, de dimensions diverses, peintes en or et couleurs, sur de magnifiques fonds quadrillés, représentant : les Saintes Femmes au tombeau, Saint Jean-Baptiste, Saint Benoît, deux femmes déposant des couronnes d'or sur un autel, la Mort de la Vierge, Saint Bernard, Sainte Ursule et ses compagnes abordant à Cologne, la Décollation de Saint Jean-Baptiste, Sainte Cécile.\nEn outre de nombreuses initiales peintes en rouge et en bleu décorent le manuscrit. Elles sont très remarquables par la finesse et la diversité des arabesques et des grotesques qui les ornent.\nCET ANTIPHONAIRE, D'UNE CONSERVATION PARFAITE, PROVIENT DE LA COLLECTION DU DUC ROBERT DE PARME, QUI L'AVAIT HERITEE DU DUC CHARLES L. DE BOURBON, SON GRAND-PERE.\nCharles-Louis de Bourbon, duc de Parme, comte de Villafranca (1799-1883), ayant abdiqué en 1849 en faveur de son fils Charles III, se retira en Saxe, dans son château de Wisdrupp, où il put se consacrer paisiblement à son goût pour la bibliophilie. Il y consacra quarante années de recherches patientes et parvint à réunir le plus bel ensemble d'anciens livres liturgiques qu'aît jamais possédé un bibliophile.\n\nBibliographie : Catalogue de la vente du duc de Parme, 1932, n° 2 (reproduction de la miniature Sainte Ursule et ses compagnes abordant à Cologne).\n\nEstimation 125 000 - 150 000 € \nSold for 199,707 €
FR
FR
FR

*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.

*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.


Publicité
Publicité