Cherchez parmi plus de 100 millions d'objets dans notre base de données de prix réalisés

LA MOTTE (Antoine Houdart de)
Vendu

À propos de l'objet

LA MOTTE (Antoine Houdart de). Fables nouvelles dédiées au Roi. Paris, Grégoire Dupuis, 1719. In-4, maroquin rouge, filets dorés et en pointillé en encadrement, pièces d'angle mosaïquées de maroquin noir et ornées aux petits fers, au centre ornement de forme losangée mosaïqué de maroquin noir et décoré de points, stries et fleurettes dorés, dos orné et mosaïqué, pièce de titre et deux entre-nerfs noirs, le décor central des pièces noires en octogone est différent de celui des pièces rouges, en quadrilobe, roulette intérieure, doublure et gardes de papier doré, tranches dorées (Reliure de l'époque).\nÉDITION ORIGINALE DU VÉRITABLE PREMIER LIVRE FRANÇAIS DE PEINTRE AU XVIIIe SIÈCLE, par Claude Gillot, le maître d'Antoine Watteau. L'illustration comprend un titre-frontispice allégorique gravé par Tardieu d'après Coypel, une vignette sur le titre de Vleughels, et 100 jolies vignettes, dont 68 de Claude Gillot, les autres de Coypel, Edelinck, Picart et Ranc, gravées par Cochin, Edelinck, Gillot, Picart, Simoneau et Tardieu. Exemplaire sur grand papier de Hollande, réglé. EXCEPTIONNEL EXEMPLAIRE, L'UN DES DEUX CONNUS EN RELIURE MOSAÏQUÉE. CES DEUX RELIURES SONT STRICTEMENT CONTEMPORAINES DE L'OUVRAGE ET ATTRIBUÉES À PADELOUP. La nôtre offre un décor inhabituel, avec de véritables « coins » mosaïqués de maroquin noir, et coupés à angles vifs. Le losange central dessiné par un listel contourné est plus traditionnel. Le dos est, lui, orné de compartiments issus des fanfares et en queue des croisillons qui sont la spécificité du relieur. Il est cité par Michon, Les Reliures mosaïquées du XVIIIe siècle, n° 165 bis. L'autre exemplaire, en maroquin olive à ornements rouges, a fait partie des bibliothèques de Bure, La Vallière et Langlois. Dos légèrement passé, restaurations aux mors.
US
NY, US
US

*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.

*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.


Publicité
Publicité