Cherchez parmi plus de 100 millions d'objets dans notre base de données de prix réalisés

CHANDELIER
Vendu
CHANDELIER
Vendu

À propos de l'objet

CHANDELIER\nFARS, SUD DE L'IRAN, PREMIERE MOITIE DU XIVEME SIECLE\nLa base cylindrique, le col tubulaire, la bobèche cylindrique légèrement rétrécie à l'embouchure, en laiton à décor incrusté d'argent et d'or, base garnie d'inscriptions en thuluth, interrompues par quatre rondeaux figurant des cavaliers, guerriers ou chasseurs, deux bandeaux floraux et de losanges reliés, l'épaule garnie d'une série de huit médaillons abritant des personnages assis dans la position du lotus sur un fond de rinceaux floraux, alternant avec des inscriptions et des animaux passant, le col orné d'arcatures, meublées de personnages, sur un fond agrémenté de rinceaux, la bobèche à décor de frises inscrites, quelques manques d'incrustations et usures, des petites déformations, en bon état général\nHauteur: 34,8 cm. (13¾ in.)
FR
FR
FR

notes

Inscription sur la base: 'Izz li-mawlâna al-sultân [a]l-a, 'azam mâlik ri'qâb al-umam Sultân, al-salâtin wa al-'arab wa al-'ajam al-a, al-'âlim al-'âdil al-mujâhid a a; gloire à notre Seigneur le Roi le plus puissant, celui qui fait plier les nuques de toutes les nations, Roi des rois des arabes et des non arabes, le savant, le juste, le combattant

Inscription sur la bordure supérieure: al-'Izz al-nasr al-i, 'qbâl al-jidd al-majd wa a, l-ifzâl wa al-karam wa, al-hilm wa al-'ilm a; gloire triomphe, prospérité, chance victoire, éminence et considération, clémence et savoir

Inscription sur la bordure intérieure: al-'Izz wa al-nasr wa al-i'qbâl al-karam, al-jidd al-majd wa a-, -l ifzâl al-a; gloire triomphe et prospérité considération, chance, victoire, éminence

Inscription autour de l'embouchure: al'Izz wa al-ba'qâ wa, al-jawd al-sakhâ', al-hilm wa al-hayâ', wa al-birr wa al-'atâ'; gloire et longue vie et, générosité abondance, clémence réserve, pureté et bonté

Pour un chandelier similaire, prêté par M. Edmond Guerin lors de la même exposition, voir: G. Migeon, " L'exposition des arts musulmans, l'Union Centrale des Arts Décoratifs ", Gazette des Beaux-arts, 1903, n. 531 (mai), Paris, p. 46.

Exposé en 1903, ce chandelier a été décrit comme étant produit à Mossoul en Irak. En effet, un chandelier ayant des proportions et un décor similaires se trouve au Musée Benaki, fait en 717H./1317-8 par le maître Ali le fils d'Umar, fils d'Ibrahim al-Shankari al-Mawsili, voir: Mikhail B. Piotrovsky et John Vrieze (eds.), Earthly beauty, Heavenly Art, Amsterdam, 2000, p. 71, n. 6. Toutefois, l'inscription est différente dans sa calligraphie et son contenu, elle correspond aux dédicaces les plus typiques des Fars. L'inscription ainsi que les petits bandeaux sont très similaires sur la pièce la plus importante des métaux de Shiraz, faite pour Abu Ishaq conservée au Musée d'Art Islamique à Doha, voir: J. Allan, Metalwork treasures from the Islamic Courts, Doha et Londres, 2002, p. 34-39, n. 6. Un élément particulier caractérise notre chandelier, il s'agit des traits gravés sur les têtes et les cous des personnages, généralement présents sur des miniatures mais rarement sur les objets en métal. Ce chandelier a gardé un remarquable état de conservation, avec la majorité de son argent et une grande partie de ses incrustations d'or, permettant encore de mettre en valeur la brillance de sa décoration si riche.

title

CHANDELIER

postlot

A SILVER AND GOLD INLAID BRASS CANDELSTICK, FARS, FIRST HALF 14TH CENTURY

keywords

14th Century, candlesticks, All other categories of objects, gold, silver, Iran

exhibited

Exposition des Arts Musulmans, Union Centrale des Arts Décoratifs, Pavillon de Marsan, Paris, mai-juin 1903, n. 91.

department

EUROPEAN FURNITURE & WORKS OF ART

dimensions

Hauteur: 34,8 cm. (13¾ in.)

literature

G. Migeon, L'Exposition des Arts Musulmans au Musée des Arts Décoratifs, dans Les Arts, Revue mensuelle des Musées, Collections et Expositions, 1903, n. 16 (avril), Paris, cité p. 15: " C'est le chandelier de M. Gillot, d'une forme si élégante...dont les représentations de cavaliers sont peut-être les plus belles de style et de dessin qu'on puisse rencontrer sur aucun cuivre de Mossoul " et illustré p. 14.

O. Nouvel-Kammerer, Le mobilier frangais Napoléon III-années 1880, Paris, Massin, 1996, illustré p. 177.

provenance

Répertorié dans le livre de compte de Charles Gillot en décembre 1900 comme " chandelier persan du XIIIème siècle " échangé avec Hagop Kevorkian, 37 rue Laffitte à Paris " contre des estampes " pour une valeur nominale de 20000 Fr.

Probablement le numéro 169 (localisé dans la Galerie du 2ème étage - 3ème carré) de l'inventaire après décès de la Collection Charles Gillot, daté du 11 avril 1903.


  • Voir tous les objets dans la catégorie Luminaire
  • Voir tous les objets dans la catégorie Luminaire
*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.

  • Voir tous les objets dans la catégorie Luminaire
  • Voir tous les objets dans la catégorie Luminaire
*Merci de noter que le prix n'est pas recalculé à la valeur actuelle, mais se rapporte au prix final réel au moment où l'objet a été vendu.


Publicité
Publicité